Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Katie, à l'Ombre des Mots Songeurs

Poésie entre vie, couleurs et lumières, entre mes ratures et mes baz'Arts

Mémoire vive

Publié le 28 Décembre 2017 par Katie à l'ombre des mots songeurs dans L'histoire de Rature Rainbow

Mémoire vive
commentaires

Désentachée

Publié le 27 Décembre 2017 par Katie à l'ombre des mots songeurs dans Le fil des jours, ma muse

 

 

Parce qu'on a toujours le choix...

 

Ecrire, c'est le droit d'éclore,

Le droit de se défaire de la longe corrosive tissée par le néant,

C'est délester les étagères qui croulent sous nos angoisses, quand sous le lit, ou dans nos tripes, il ne reste plus beaucoup de place pour les planquer,

Ecrire, c'est pousser les volets pour redonner souffle aux étoiles bouffées de nuit,

Ecrire, c'est soudoyer la lumière dans un bain d'effroyable abandon,

Dissoudre son corps jusqu'à l'os rongé pour affleurer à la douceur de l'âme,

Pour aborder sans s'effondrer les caresses offertes à un vent de passage,

Ecrire, c'est ralentir la course des nuages sur un duvet de chuchotis,

Parler à l'oreille du ciel pour ne plus s'enfuir à tire d'elle,

Ne plus avoir peur sous les pas de faire crisser l'asphalte,

Ecrire, c'est le droit à l'amour pur sans laver l'encre de ses mains...

 

 

Désentachée
commentaires

A l'aube d'hier

Publié le 23 Décembre 2017 par Katie à l'ombre des mots songeurs dans Le fil des jours, ma muse

Hier j'étais mes souvenirs

enjouée tête en l'air

sans penser vraiment à demain

hier je vivais sans doute

sans me douter jamais de rien

cumul des jours des joies des peines

des heures bousculées à ma fenêtre

les tourbillons de ma vie en fête

l'hiver sans froid les nuits de feu

l'été sandale serré sur grains de sable

et quelques rêves mal arrimés

 

Hier ma fleur bleue ventre mou

il était une fois s’est emballée

tournicoti tournicoton

dans mes pensées cannibales

à la bougie d'une rencontre larmes de cire

le monde a cessé de tourner rond

 

A l'aube d'hier
commentaires

Sens dessus dessous

Publié le 20 Décembre 2017 par Katie à l'ombre des mots songeurs dans Le fil des jours, ma muse

Perchée sur un élan

je cherchais le fil

heurtée aux plumes des autres

belles, vivantes, tristes parfois

si pleines de ces choses de la vie

qui remplissent même si mal le vide

effroyable

 

Des plumes au gré des mots

palpitations des veines qui bruissent

et du sang qui rougit les sanglots

je cherchais l'inspiration

avide de souffle pressée par le tempo

d'une urgence qui vrille ma peau

j'ai trouvé le frisson dans l'immense

et je m'y suis noyée

 

 

Sens dessus dessous
commentaires

L'arbre bras

Publié le 18 Décembre 2017 par Katie à l'ombre des mots songeurs dans Poèmes, etc...

l’arbre vivant tend haut

bras levés au ciel 

à l’étroit dans son halo

 

Ses racines s’abreuvent

à l’os nu des morts

aux lèvres de cendres

 

Sous l’écorce douce

la sève sang acide

et l’âme serrée

 

Quand la forêt tremble

mon hêtre danse

la lune à ses pieds

L'arbre bras
commentaires

Le pourquoi du comment

Publié le 17 Décembre 2017 par Katie à l'ombre des mots songeurs dans Le fil des jours, ma muse

 

 

 Aujourd’hui, c’est hier qui m'a fait espérer en demain

mais je ne sais ni pourquoi, ni comment...

 

 

 

Le pourquoi du comment
commentaires

Langue mordue et rêves barrés

Publié le 12 Décembre 2017 par Katie à l'ombre des mots songeurs dans Le fil des jours, ma muse

Langue mordue et rêves barrés

Aujourd'hui j'ai essayé d'attraper les nuages qui naviguent haut dans le ciel, en me racontant un tas d'histoires.

J'ai essayé avec les dents, mordicus, avec les pieds, joints dans la marelle, à pleine mains, débordant d'espoir, à saute-moutons, ceux de Panurge, à chat perché sur sa bêtise.

J'ai voulu les souffler dans ma sarbacane, les déliter qu'ils deviennent sons, les peindre en rose, les mâcher en gonflant les joues, les faire papiers-chiffons pour sécher les larmes...

Langue mordue, rêves barrés, je n'ai réussi qu'à les effilocher.

commentaires

Jour de chance

Publié le 11 Décembre 2017 par Katie à l'ombre des mots songeurs dans L'histoire de Rature Rainbow

L'histoire de Rature Rainbow (épisode 35)

 

J'aime à en mourir, sentir le goutte à goutte des mots pulser dans ma veine. Même s'il ne s'agit que du retour enchanteur d'un ressac blessé jusqu'au sang qui reprend son souffle puisant dans la plaie de ma peine.

Ecrire, pour transmuter la blessure, la creuser jusqu'à la moelle pour en guérir. A coups de plume diluer l'injure et jouer l'esbroufe pour tordre le cou au mal dedans qui m'a laissée pauvre et exsangue.

Ecrire, comme on maudit les traits bêtes du destin. Un fantasmé décevant, baudruche remplie d'ombre et de vide qui m'a mise à genoux pour une effroyable prière.

Ecrire pour buter la connerie qui m'a délestée de cervelle pour me faire croire aux mirages là où je ne n'ai fait que mordre la poussière.

Ecrire, et si je ne puis encore, alors allez me pendre...

Jour de chance
commentaires

A life on a new way

Publié le 9 Décembre 2017 par Katie à l'ombre des mots songeurs dans À fleur de pensée

"Monter la vie à cru c'est mieux que de la monter sans sel"

Gare aux bleus à l'âme pudibonde et aux fesses pas assez rebondies !

Novembre à  Águilas

Novembre à Águilas

commentaires

Bill Withers - Ain't no sunshine

Publié le 8 Décembre 2017 par Katie à l'ombre des mots songeurs dans mes coups de coeur

Cela suffira-t-il à rallumer le feu ?

Oh my god, I hope!

 

commentaires